Catégories des nouvelles   -   Imagerie par résonance magnétique   -  Imagerie par résonance magnétique

L’IRM CEREBRALE

IRM cérébralec’est une méthode non-invasive de diagnostoque qui utilise un puissant champ magnétique pour la production des photographies d’haute qualité du cerveau et des strructures d’autour de lui. L’IRM est une méthode de choix pour la visualisation du cerveau, et elle ne produit pas d’émission ionisante et s’il faut injecter le liquide contrastant, eux, ils sont moins réactogènes que les contrastants qui sont utilisés lors l’utilisation des autres méthodes.

Qu’est-ce qu’il faut savoir avant l’examen?

Il est extrêmement d’important d’annoncer le médecin si vous avez des problèmes avec la santé, si vous avez subi récement une opération, les allérgies que vous savez avoir et la grossesse ou la planification de la grossesse. Le dernier point est important car FDA toujours n’a pas changé le status du risque du danger de la grossesse pendant l’IRMdu «pas détérminé». Les investigation sur les modèles des animaux ont prouvé que les effets tératogènes sont présents, en particulier, aux stades hatifs de la grossesse. Donc, on recommande ne ne pas faire l’IRM aux femmes gravides. Informez le médecin aussi, si vous avez des implants, des stimulateurs cardiaques méchaniques ou des autres objets métalliques dans votre corps. Il n’est pas obligatoirement de laisser toute la bijouté à la maison, mais on vous demanderont tout quitter avant l’IRM, car le métal va interagir avec le champ magnétique.

Ouverte ou fermée?

Si l’appareil d’IRMest fermé, il a l’aspect d’un tunnel avec une bouche ronde. Un tel appareil peut être très inconfortable pour les gens qui ont la claustrophobie ou l’alarme causée par la nérvosité et pour les enfants. Si vous ou votre personne proche ne peut pas endurer l’examen, on peut demander un somnifère léger avant la procedure.

Il y a aussi des appareil d’IRM ouverts, qui vous donnent toutes les vues, pour que vous ne vous sentez comme dans un cercueil. Tels appareils sont plus convenables pour les enfants, car les parents peuvent être assis près de l’enfant pendant l’examen.

Lève-toi, reste debout ou asseids-toi

Les fabricants des scanners d’IRM ont fait un miracle de confort pour les patients. Ils viennent de commencer d’élaborer les appareils où on pourra rester debout ou assis. L’examen dans un tel appareil est une altérnative idéale pour les patients qui ne peuvent pas endurer un appareil habituel. Bien que il n’y a pas de différence en ce qui concerne l’IRM cérébral, les images de la moelle épinière peuvent différer. Cela s’explique tout simplement par les lois de la mécanique: restant en position assise ou debout, les disques intervertébraux et les tissus mous deviennent des stuctures d’appui, ce que peut coincider de ne pas coincider avec l’image dans la position couchée.

Quoi montre l’IRM avec les contrastants?

Pour les examens particuliers il est possible qu’il faudra d’introduire un contrastant par le cathéter intraveineux. Il peut aider accentuer sur les secterus du cerveau pour une image plus précise. C’est dans ces cas qu’il faut informer le médecin des maladies, en particulier de la pathologie des reins, car le contrastant est emmené par les reins.

Qu’est-ce qu’il faut encore savoir de l’IRM?

Le médecin vous examine d’une autre chambre sur l’ordinateur et la communication est soutenue à l’aide du système de la communication. L’examen dure de 30 à 60 minutes, ou un peut plus, selon le but.

N’oubliez pas, que l’IRMest indolore et n’a pas d’effets secondaires. D’habitude, pendant la procedure l’appareil produit un fort bruit, mais certains ont les éléments d’atténuation du son actifs et/ou passifs.

Quoi peut montrer l’IRM cérébrale?

L’IRM peut s’utiliser pour diagnostiquer:

tumeur cérébrale

hémorragie cérébrale

défauts de developpement innés

infections du système nerveux central

appoplexie

hydrocéphalie

troubles hormonaux(par exemple, syndrome d’Itsenko-Cushing)

maladies chroniques (par exemple, la sclérose en plaques)

pathologie de l’œil et de l’oreille interne

problèmes avec les vaisseaux (par exemple, les anévrismes, les occlusions des artères et la thrombose veineuse)

ARM cérébrale

Dans le dernier cas il est possible qu’il faudra faire l’angiographie par résonance magnétique (ARM) pour évaluer les vaisseaux. Votre médecin peut vous envoyer faire l’IRM si vous avez:

des problèmes avec l’ouïe, la vue ou la parole

des douleurs de tête, qui sont suivies par les certains symptômes(la douleur qui progresse pendant des jours ou des semaines)

faiblesse musculaire ou engourdissement et picotement

changements de la mentalité ou de la conduite

Comment se fait l’IRM célébrale

Pour faire l’IRM cérébrale, tout d’abord on vous demande vous coucher sur la table. Puis, l’assistant va vous aider trouver la position nécessaire et va fixer la bobine (l’appareil qui reçoit et transmet les ondes hertziennes) autour de la tête. Si on vous a envoyé à l’examen avec le contrastant, celui-ci s’introduit par le cathérer avant l’examen. Les réactions allégiques sont possibles, mais elles sont très rares. Puis, la table sous le contrôle de l’assistant va se mouvoir tellement que votre tête sera dans le champ d’aimant. D’habitude, pendant l’examen on embraie des différents régimes pour souligner différents sécteurs du cerveau.

Les centres radiographiques modernes proposent aux patients des bondons pour les oreilles, pour assourdir le bruit ou les écouteurs, pour faire passer le temps. Si vous avez eu de la chance et on vous a envoyé dans un édifice, où il y a un scanner d’IMR, dans lequel vous pouvez vous examiner restant debout ou assis, vous aurez la possibilité de regarder la télé pendant la procedure! Vous saurez que la procedure a commencé par le signal de l’assistant ou par les coups ou les bangs forts, ce qu’est tout à fait normal.

Quel examen peut remplacer l’IRM?

CT Scan (la tomographie computerisée) est faite dans tels cas comme un traumatisme aigu avec le soupçon de l’hémorragie cérébrale (à 48 heures), des symptômes primaires de l’appoplexie et de l’affection des os. Les autres méthodes se sont tomographie par émission de positrons (TEP) et la radioscopie de la tête.

Quels sont les défauts de l’IRM cérébrale?

Tout le monde sait, que l’IRMpeut faire les image d’haute qualité du cerveau, mais elle a quelques défauts. L’un des plus important c’est qu’il faut rester couché pendant un long temps. Il est possible de capturer des images précises seulement si vous êtes immobile pendant l’examen. Les patients avec une grande masse du corps peuvent ne pas entrer dans la bouche ou leur poids peut surpasser le maximum de la table. N’importe quel objet métallique peut influencer négativement sur le champ magnétique, voilà pourquoi les patients avec des certains implants ne sont pas admis à cette diagnostique.

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

 

Pictures courtesy of Dr Frank Gaillard, Dr Mohammad A. ElBeialy, Radiopaedia.org, rID: 9878, 39578

Nouvelles relatives:
06.10.2015
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Imagerie par résonance magnétique

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ