Catégories des nouvelles   -   Tomodensitométrie   -  Tomodensitométrie

L’ELIMINATION DES OBSTACLES: ANGIOGRAPHIE CT ET ECHOGRAPHIE VASCULAIRE INTERIEURE

Le "pont" musculaire du myocarde – c’est une anomalie, qui consiste en structure pathologique de l’artère coronaire, où un faisceau est au-dessus de l’artère et pas au-dessous. On peut s’imaginer cela comme un fil, qui est à travers du tissu. D’habitude cette condition est bénin et ne cause pas la gêne au patient. Mais il existe des cas, décrits dans la littérature médicale, où chez les patients c’est développée l’ischémie à cause du manque de l’oxygène, ou des différents syndromes coronaires dangeureux pour la vie. Le faisceau des muscles peut serrer ou étrecir l’artère et, comme résultat, l’irrigation sanguine transgresse. C’est une anomalie innée, voilà pourquoi vous ne pouvez en savoir, avant que vous voyez les symptomes ou un examen d’une autre maladie va trouver  un «pont» myocardique. On traite les «ponts» musculaires à l’aide des bêta-bloquants ou des blocateurs des canaux du calcium, mais dans les cas certains l’intervention chirurgicale est nécessaire.

Le "pont" musculaire de l'artère coronaire gauche antérieure descendante

Angiographie CTou échographie vasculaire intérieure – quoi choisir?

Angiographie CT du cœur est considérée comme meilleur standard pour l’évaluation des «ponts» musculaires du myocarde à cause de sa haute précision. Mais, une recherche récente a montré, que l’angiographie CT N’EST PAS tout voyante et omniconnaissante. L’échographie vasculaire intérieure peut être un meilleur choix.

La recherche a inclus 64 patients avec les symptomes d’ischémie, qui ont passé l angiographie CT et l’échographie vasculaire intérieure. Angiographie CT a reçu une bonne notte, mais elle a manqué la plupart des branches de cloison et des athéromes molles, qui peuvent provoquer des conséquences graves.

L’auteur principal, docteur Hans-Christoph Becker a dit: «Durant la vie l’hypertrophie du myocarde s’accroît, et aussi sont présentes les disfonctions diastolique et endothélialle» et a ajouté que «Tout ça mène à ce que l’irrigation sanguine change, et l’ischémie du myocarde est observée quand on obsèrve les changement dans le myocarde».

Il y a quelques faits intéressants en ce qui concerne les «ponts» musculaires, qu’il faut souligner. Les foyers athérosclérotiques ne se forment jamais sur le «pont», mais toujours avant ou après lui. Ce phénomène est plutôt lié à la dynamique des fluides. Encore un moment intéressant est que les «ponts» peuvent se former dans plusieures places en même temps, dans une mesure différente, et se visualiser comme le renflement du myocarde autour de l’artère coronaire.

Echographie vasculaire intérieure - l'image du "pont" cardiaque pendant la diastole(à gauche) et systole (à droite). La "lunelle" qui est autour du segment tunellé est présent pendant tout le cycle cardiaque

En ce qui concerne l’échographie vasculaireintérieure, il y a une suite des symptomes spécifiques, qui sont typiques pour les «ponts»: anéchogènes, le symptome de lunule au-dessus du segment du «pont», qu’on peut apercevoir à tout le cycle cardiaque, la vitesse du sang est augmentée dans la diastole première.

Les savant ont prouvé une bonne corrélation entre l’angiographie CTet échographie vasculaire intérieure, mais ils ont trouvé quelques défauts à l’ angiographie CT. Seulement 75.4% des branches de cloison trouvées à l’aide de la échographie vasculaire intérieure ont été visibles sur la radiographie, et les athéromes molles, l’angiographie CT les a toutes manquées.

Y a-t-il un vainqueur évident?

Si on pèse tous les pour et contre, l’angiographie CTest préférable. Cette méthode est moins dangereuse, elle est très précise et pas invasive. Peut-être, l’échographie vasculaire intérieure permet de voir plus, mais c’est une opération avec le risque augmenté pour les patients.

L’équipe BiMedis considère, qu’après le perfectionnement de l’angiographie CT (en particulier, en ce qui conserne la visualisation des athéromes molles), elle va devenir une méthode idéale pour toutes les investigations et diagnostiques des artères coronaires.

Ge J, Jeremias A, Rupp A, Abels M, Baumgart D, Liu F, Haude M, Görge G, von Birgelen C, Sack S, Erbel R. New signs characteristic of myocardial bridging demonstrated by intracoronary ultrasound and Doppler. Eur Heart J. 1999 Dec;20(23):1707-16. PubMed PMID: 10562478

Case courtesy of Robin Smithuis and Tineke Willems

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

06.11.2015
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Tomodensitométrie

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ