Catégories des nouvelles   -   Médicine générale   -  Médicine générale

LES SAVANTS ONT TROUVE UNE NOUVELLE METHODE DE FIXATION DES PATIENTS AVEC PREDIABETE

Le prédiabète est le précurseur du diabète prononcé, il représente l’augmentation pathologique de concentration de la glucose dans le sang. C’est soi-disante «zone grise», car cet état peut finir par le diabète, mais, si on va changer au temps le mode de vie, on peut prévenir la formation de cette pathologie. A notre époque, le diabète a reçu le status d’une grande épidémie. En 2014, l’abondance supposée de la maladie constituait 9% parmi les adultes (c’est-à-dire, ceux, qui ont 18 et plus d’ans). Les savants du Cancer Research Center d’Hawaï ont découvert un panneau des index, qui pouvaient détecter la présence de prédiabète chez l'homme. Les savants vont donner aux patiens une chance d’éviter complétement le développement du diabète, par l’identification des certains acides gras.

Pourra une simple analyse du sang être la clef d’une meilleure vie ?

Dans le travail, publié dans l’EbioMedecine, on scrute  deux acides gras insaturés (AGI), qui peuvent faire les pronostics sur le risque du diabète en avenir et son rémission après l’opération bariatrique. A partir de cette statistique, le niveau de ces AGI peut changer  10 ans avant la manifestation du diabète. C’est très important pour les patients, car aujourd’hui une simple analyse va montrer, s’il faut s’inquiéter ou non. Le malade potentiel peut consulter le médecin et ayant changé son mode de vie, éviter la maladie.

«A ce moment il n’existe pas des analyses cliniques, qui pourront marquer la probabilité du développement du diabète, on peut seulement supposer  le prédiabète selon les analyses du glucose et de l’insuline dans le sang» - a dit Wei Jia, médecin, dirécteur du programme des ressources générales de métabolome du Cancer Research Center d’Hawaï. «C’est très important de savoir, que s’est plus probable de devenir malade de diabète dans quelques années. Nous espérons que dans l’avenir les gens pourront se faire examiner pendant un examin physique habituel».

Le rapport entre l'adipose et le diabète.

L’adipose est considéré un des facteurs les plus importants de développement du diabète de 2-ème type et à cette cause ceux, qui ont l’adipose doivent se rendre compte de cela et prendre garde à soi. Et est-ce vrai que tous les gens qui ont l’adipose risquent fortement de tomber malades ? Les recherches ont prouvé, que de 25 à 40% des gens avec l’adipose sont complètement sains selon les paramètres métaboliques. Cela signifie qu’ils n’ont pas ni signes, ni symptômes de complication.

L’adipose est un des facteurs qui provoquent le syndrome métabolique, parmi lesquels sont aussi l’hypertension artérielle, l’augmentation de la glucose dans le sang, l’haute concentration des glycérides, concentration basse des lipoprotéines d’haute densité. Il faut noter, que les gens avec le poids normal peuvent aussi souffrir de syndrome métabolique. On n’a pas étudié jusqu’à la fin si cela est lié à la génétique, mais on est sait sûr que le problème principale est le style de la vie pas correct.

L’investigation incluait l’examen croisé des patients sains et malades métaboliquement qui avait l’adipose, et on a pu faire la conclusion que les patients malades avaient les concentrations plus hautes des acides dihomo-gamma-linolénique et palmitoléique (les AGI). La deuxième investigation a montré les changement des concentrations de ces AGI, ce qui peut apparaître 10 ans avant que les premiers symptômes se manifestent. Dans deux autres investigations on a discerné l’éffectivité de la diète faible en glucides et des opérations bariatriques, dont les résultats étaient positifs.

Le prédiabète : état réversible, si l’on prend des mesures nécessaires

L’éqipe BiMedis recommande de passer l’examen complet : vérifier la tension artérielle, le niveau de glucose et de al cholestérine dans le sang.

Comment améliorer la qualité de la vie:

  • Les exercices musculaires –L’Oragnisation mondiale de santé recommande aux adultes au minimum 150 de minutes des exercices au chargement moyen au cours de semaine ou au moins 75 de minutes des exercices d’haute intensité ou l’équivalent de combinaison de l’intensité haute et moyenne.
  • Le régime – l’alimentation saine doit inclure les fruits, les légumes, la viande pas grasse, les céréales à grains entiers et les produits de lait pas gras. Il est nécessaire de diminuer la consomation des graisses saturées, des acides gras trans, de la cholestérine et du sel.
  • Devenez maigre – lentement et souplement baissez Votre poids si Vous avez l’adipose ou le poids abondant.
  • Laissez les habitudes malsaines –cessez de fumer et minimalisez l’utilisation de l’alcool.
  • Examinez-vous régulièrement –visitez le médecin à temps pour contrôler le niveau de glucose dans le sang, la tension artérielle et le niveau de la cholestérine. Certains patients vont avoir besoin des remèdes pour contrôler ces indices.

La lumière au bout du tunnel

Le teste diagnostique pour le dépistage de prédiabète est nécessaire pour déterminer les personnes, avec le risque augmenté de développement du diabète. La recherche du Cancer Research Center d’Hawaï a trouvé deux AGI particulièrs qui sont liés directement à la santé métabolique. Il ne faut que passer l’analyse du sang et les médecins pourront aider les patients vivre heureux sans le diabète.

Global status report on noncommunicable diseases 2014. (2014, May 7). Retrieved December 21,

2015, from http://www.who.int/nmh/publications/ncd-status-report-2014/en/

Global Strategy on Diet, Physical Activity and Health. (2015, January 15). Retrieved December 9,

2015, from http://www.who.int/dietphysicalactivity/factsheet_adults/en/

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

11.01.2016
ECRIRE UN COMMENTAIRE
  • Bala Subramanian.K 11 Avril 2016, 04:02:19
    Google traduction
    Must Read..for all. Article rightly emphasize that \"Prevention is better than cure\"..
    As per WHO - The number of people with diabetes has risen from 108 million in 1980 to 422 million in 2014.
    The global prevalence of diabetes* among adults over 18 years of age has risen from 4.7% in 1980 to 8.5% in 2014.

    So it\'s important we look at ways to prevent and defeat diabetes. This article is an eye-opener in retrospective.

    Doit Lire..pour tous. L'Article, à juste titre, souligner que "mieux vaut prévenir que guérir"..
    Selon l'OMS, Le nombre de personnes atteintes de diabète a augmenté de 108 millions de dollars en 1980 à 422 millions de dollars en 2014.
    La prévalence mondiale du diabète* chez les adultes de plus de 18 ans a augmenté de 4,7% en 1980 à 8,5% en 2014.

    Donc, c'est important pour nous de chercher des moyens de prévenir et vaincre le diabète. Cet article est une révélation dans la rétrospective.

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ