Catégories des nouvelles   -   Médicine générale   -  Médicine générale

LES NOUVELLES DIRECTIONS DE LA TELEECHOGRAPHIE DE TOUT LE MONDE – WHATSAPP, LES ROBOTS ET NASA

Les médecins ont un des travails le plus reconnaissants, parce qu’ils nous soignent quand nous sommes malades, ils pensent avec compassion profonde et vraie inquiétude à notre santé. Comme les patients, nous pensons parfois que les médecins sont froids et indifférents, mais beaucoup de gens ne savent pas qu’ils sont toujours stressés. Il n’y a pas beaucoup de professions où une erreur peut décider  la vie de l’homme, donc, ne soyez pas furieux contre eux, quand ils posent des questions nettes et détaillées.

Qu’est-ce qui pouvait se passer si le médecin n’aurait pas tous les instruments nécessaires pour la diagnose? Est-ce que la décision critique, basée sur le manque des données peut devenir la cause de la mort? Les médecins des pays où il y a peu d’établissements médicales sont toujours embarassés de diagnostiquer correctement. Une tendence apparue récemment dans la santé publique c’est la télédiagnose, connue aussi sous le nom de télémédicine, qui peut être utilisée pour l’octroi de la diagnose qualifié par les établissements principales du monde.

Nous allons découvrir les possibilités d’utilisation des Apps pour l’accès éloigné au bureau de l'ordinateur, les Apps pour les smartphones et tablettes, les caméras Web et même les robots. Nous allons aussi «nous plonger» dans les programmes internationals pour la télédiagnose, qu’utilisent NASA, WINFOCUS, RAFT et les autres organisations.

Manipulations médicales robotisées – bientôt dans votre ville !

Il y a presque 100 ans, un brave aviateur, nommé Charles Lindbergh a pu surmonter les difficultes ayant devenu le premier homme qui a survolé seul l’Océan Atlantique de New-York à France. Le 7 septembre 2001 un chirurge français étant à New-York a fait la cholécystectomie à distance à une patiente qui était dans ce moment en France. Il l’a fait à l’aide de la téchnologie d’Internet à fibres optiques et du système chirurgique robotisée ZEUS. Cette opération a été nommée ensuite «opération Lindbergh».

L’année passée Dr. Partho P. Sengupta de la Icanh School of Medicine at Mount Sinai se situant à Munich a fait l’examen des carotides à un patient qui était à Boston (état Massachusetts). Il a fait cette opération par une main robotisée avec une sonde ultrason. Le scanning n’a occupé que quatre minutes et a été réussi, prouvant que la télédiagnose par l’Internet à basse vitesse est aussi possible.

LES NOUVELLES DIRECTIONS DE LA TELEECHOGRAPHIE DE TOUT LE MONDE – WHATSAPP, LES ROBOTS ET NASA

Image courtesy of Mount Sinai Medical Center

Est-ce qu’on peut se connecter à un échographe à distance ?

A l’aide de la connexion d’un ordinateur à un autre par l’application d’accès éloigné, les experts TI peuvent  diagnostiquer et éliminer les problèmes.

En utilisant un tel programme que LogMeIn, qui a l’encryption 256 bit SSL/TLS sécurisée et beaucoup de niveaux d’authentification les centres d’expretise échographiques peuvent obtenir l’accès à l’ordinateur de l’échographe dans un autre établissement par un click. Puis, les spécialistes peuvent transmettre et partager les images/vidéos par Skype ou par les autres moyens de transmission de l’information. On peut télécharger aussi LogMeIn pour iOS et Android. Alors même si le médecin n’est pas dans son bureau il peut tout simplement ouvrir le logiciel sur son dispositif et obtenir l’accès immédiat au patient.

Les systèmes plus avancés branchent une file des caméras sans fil de réseau pour la création de la vidéoconférence et le service vidéo qui est branché à l’échographe. Si la vitesse de l’Internet permet on peut remplacer l’accueil réel par une conférence en haute résolution.

Peut-être, la proposition la plus intrigante de la compagnie Remote Medical Technologies est le iMedHD2 Tele-Ultrasound System qui représent une perfection du logiciel d’accès éloigné. Il peut non seulement captiver l’image, le son et le vidéo HD, mais il est de plus énormement sûr, car la transmission des vidéos et des données est codée. Cette collection inclut aussi les fonctions d’annotation sur l’interface d’utilisateur intuitif auquel les médecins et les radiologues peuvent se connecter simultanément pour comparer et commenter les résultats de l’examen. iMedHD2 est aussi compatible avec l’iOS et avec l’Android.

A short demonstration of the iMedHD2 Tele-Ultrasound System

Sur la Terre comme dans le cosmos

L’examen échographique est la seule méthode de diagnostique disponible aux cosmonautes dans le cosmos. La SSI (Station spatiale internationale) a renouvellé  récemment son échographe pour un GE Vivid q (qui a la tête de plus que Vivid i) modifié, qui a un train de fonctions. En collaboration étroite avec WINFOCUS, NASA a pu inventer le système de formation du personnel pour l’utilisation de Vivid q et ses sondes. Sous un moindre contrôle des médecins de Terre, les cosmonautes ont fait avec succès les images et les vidéos nécessaires, qui ensuite étaient vus par les experts. On peut se traumatiser dans le cosmos où l’aide médicale est très limitée donc, si on n’avait pas de possibilité de diagnostiquer les traumas, beaucoup de vies seraient en danger.

LES NOUVELLES DIRECTIONS DE LA TELEECHOGRAPHIE DE TOUT LE MONDE – WHATSAPP, LES ROBOTS ET NASA

 Astronaut Kevin Ford (right) trains with the Ultrasound 2 for the Integrated Cardiovascular experiment. Sonographer David Martin (left) guides the crewmember in obtaining the desired images for the experiment while Ariel Rodriguez (center) serves as the subject.

Pendant le stade de formation et de planification d’un plan par les chefs pour l’échographie dans le cosmos, WINFOCUS a l’intention de « tirer » l’échographie dans les régions difficilement accessibles de notre planète. Leur méthode pourra donner aux patients dans «l’heure d’or» de la trauma une période d’une heure pendant laquelle on peut prévenir l’évolution fatale.

Le programme RAFT pour les pays du tièrs monde

Dans un monde ildéal on aurait des spécialistes dans chaque localité, avec l’équipement d’haute qualité auxquels chaque homme pourrait s’addresser. Même si l’argent n’est pas un facteur dans ce scénario, il est impossible d’avoir des spécialistes locales hautement qualifiés, pour lesquels les cas graves ne causeraient pas des difficultés pendant le diagnostic. Dans la dernière dizaine d’années le réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine (RAFT) s’occupait par l’activité active dans les domaines d’étude, clinique et de la santé publique.

RAFT a élaboré le logiciel Bogou permettant aux médecins, aspirants et étudiants de collaborer et discuter les cas cliniques. Bogou réunit les centres spécialisés avec les établissement du profil général et vice versa, attenant les pays où on a peu de spécialistes, accordant les mentions des experts nécessaires et les conseilles. RAFT s’élargit dans les pays de Moyen Orient et l’Amérique du Sud, mais il est évident que les pays plus développés pourront obtenir l’avantage de telles idées progressives.

Application Whatsapp et les sondes pour les smartphones

Dans le dernier temps les applications pour les portables ont fait un vrai boom, tandis que les prix des smartphones diminuent et on a eu une quantité record des applications téléchargées. Ayant vu comment les patients souffrent sans l’aide médicale correspondante les médecins de Nigeria ont décidé de manifester l’initiative et inventer un moyen de transmission des données du patient aux spécialistes pour avoir une deuxième opinion. Aujourd’hui presque tout le monde a un smartphone avec Whatsapp pour la communication, voilà pourquoi on pourrait l’utiliser pour les interprétations des cas cliniques. Les savants de Nigeria ont pensé qu’il était nécessaire d’appliquer l’approche scientifique à l’évaluation de la précision des consultations par Whatsapp et ont montré 93% d’accord entre les spécialistes éloignés et les médecins locales.

Encore une décision c’est la plate-forme super portable pour la visualisation spécialement dans la médecine urgente c’est l’échographe basé sur l’Android. Dans un des articles précédents nous avons montré ce que c’est Philips Limify. Les plate-formes sur Android sont aussi inestimables comme méthode d’examen des patients qui ne peuvent pas atteindre le centre médical. En utilisant l’Internet mobile et l’intégration «Cloud» les médecins pourront partager sûrement les images.

Aucun patient laissé sans aide – introduction des nouvelles stratégies

La télémédecine est un nouveau domaine prometteur qui va aider aux patients d’économiser leurs temps et l’argent et les médecins vont avoir la pleine certitude de ses décisions. Ces innovations peuvent donner le passage au tourisme médical virtuel – vous ne devrez plus aller à la diagnose, ce sont vos images cliniques qui vont «voyager» sur l’Internet.

Adambounou K, Adjenou V, Salam AP, et al. A Low-Cost Tele-Imaging Platform for Developing Countries. Frontiers in Public Health. 2014;2:135. doi:10.3389/fpubh.2014.00135.

Bediang G, Perrin C, Ruiz de Castañeda R, et al. The RAFT Telemedicine Network: Lessons Learnt and Perspectives from a Decade of Educational and Clinical Services in Low- and Middle-Incomes Countries. Frontiers in Public Health. 2014;2:180. doi:10.3389/fpubh.2014.00180.

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

14.03.2016
ECRIRE UN COMMENTAIRE
    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    Pour voir tous les acheteurs potentiels, achetez le compte Premium et augmentez ses ventes sur la plate-forme BiMedis! Lire la suite Non, merci