Catégories des nouvelles   -   Tomodensitométrie   -  Tomodensitométrie

LE RISQUE MINIMAL, PRESQUE ACCEPTABLE: LA DOSE ULTRA-BASSE LORS DE CT-SCAN

La découverte de rayonnement X (les rayons X) a eu une influence énorme sur le monde en général. À travers de nombreux essais, nous avons conclu qu’on pouvait utiliser la radiation ionisante non seulement pour le diagnostic de maladies, mais aussi pour détruire des cellules cancéreuses à l'aide de la radiothérapie. Depuis que les effets nocifs des rayons X sont devenus un problème connu, les agences gouvernementales et les organisations médicales ont fait beaucoup d'efforts pour maintenir la dose dans un niveau le plus possible minimal (le principe «as low as reasonably achievable» - ALARA).

Une corrélation directe entre le rayonnement et le risque de développement de cancer est discutée déjà depuis de nombreuses années, mais on n’a pas déposé de changements définitifs dans les procédures depuis longtemps. Notre article «L’examen de la théorie linéaire sans seuil (TLS)» décrit en détail ce sujet. Le CT-scan est une des principales sources de rayonnement pour la population générale. Existe-t-il un moyen de minimiser la dose de rayonnement dangereuse?

La dose ultra-basse

Une équipe de chercheurs de NYU Langone Medical Center a pu réaliser une tâche pratiquement impossible. Ils ont réduit la dose moyenne de rayonnement lors de CT scan de 0,43 msv à 0,03 msv, ce qui est moins de 14 fois! Ils ont obtenu la dose, qui est donnée lors de l'examen radiographique des organes de la poitrine.

Pour réussir, les chercheurs ont développé un nouveau mode, qu'ils ont appelé RÉDUCTION (Reduced Effective Dose Using Computed Tomography in Orthopedic Injury). À partir d'août 2014 à mars 2015, 50 patients avec des symptômes d'une fracture intraarticulaire ont été examinés en utilisant ce nouveau mode. On a comparé les clichés avec ceux, reçus lors de la CT-scan ordinaire. Les résultats ont montré que la sensibilité et la spécificité pour la dose ultra-basse ont été de 98% et 89% respectivement. Les chirurgiens orthopédistes qui ont évalué les clichés n’ont eu aucun grief concernant la qualité.

LE RISQUE MINIMAL, PRESQUE ACCEPTABLE: LA DOSE ULTRA-BASSE LORS DE CT-SCAN

Qu’est-ce que cela signifie pour les médecins et les patients?

Il n’est pas encore clair si les scientifiques vendront ou promouvront ce mode sur le marché, mais les avantages de cette dose basse sont vraiment impressionnants. Avec une telle innovation, les médecins n’auront pas besoin de réfléchir et de déterminer si le profit attendu serait plus haut que les risques potentiels, quand ils envoient des patients à réaliser un CT scan, et les patients dormiront tranquillement en sachant qu'ils ne sont pas irradiés avec une haute dose.

Maintenir la dose de rayonnement au niveau bas – c’est notre priorité №1, en particulier pour les enfants et les adolescents, dont l’organisme grandit. La recherche scientifique a découvert que le scanner avec la dose ultra-basse est égale au scanner ordinaire pour le diagnostic des fractures intraarticulaires, mais les scientifiques veulent avec impatience étendre les directions de l’utilisation de leur mode.

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

09.06.2016
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Tomodensitométrie

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ