Catégories des nouvelles   -   Médicine générale   -  Médicine générale

NOUVELLE INVESTIGATION FRANÇAISE A MONTRE : SI VOUS AVEZ LE IV GROUPE SANGUIN – VOUS ETES MOINS VULNERABLE AU DIABETE SUCRE DE TYPE DEUX

 

Le diabète sucré de type deux est une maladie, qui surgit à cause de nombreux facteurs du risque : génétiques, mode de la vie et les maladies de fond. Dans la nouvelle recherche, les chercheurs français ont découvert, que le groupe sanguin peut influencer le risque du diabète de type deux acquis.

 

L’investigation a été réalisée par les savants du Centre pour la recherche sur l’épidémiologie et de santé publique en Villejuif, en France. Elle incluait un grand nombre des examinés (plus de 82 milles de françaises), examinées dans la période entre 1990 et 2008.

Les résultats de l’investigation ont découvert des faits très intéressants sur les facteurs du risque du diabète de type deux pour chaque groupe sanguin. Les femmes qui ont le I-er groupe sanguine sont à 10% plus risquantes d’avoir le diabète de type deux, en comparant à celles, qui ont la IV-me groupe, et celles qui ont la II groupe, sont plus risquantes à 20%. En ce qui concerne la III groupe, on n’a pas eu assez de résultats de l’analyse, pour faire une conclusion nette.

Quand les savants analisaient les résultats, en prenant en considération seulement le facteur Rh, le risque était le même pour tous. C’est-à-dire, le facteur Rh n’influence pas le risque du diabète. Mais quand ils prenaient en considération le groupe sanguine et le factuer Rh, les résultats ont changé fabuleusement.

Les femmes avec le groupe sanguin II(Rh+) avait à 35% plus de risque d’acquérir le diabète sucré de type deux en comparaison avec les femmes groupe sanguin IV(Rh-). Les femmes groupe I(Rh+) avaient à 17% plus de risque et les femmes groupe I(Rh-) – 22% plus de risque, en comparaison avec celles qui ont le groupe sanguin IV(Rh-). En ce qui concerne les femmes groupe sanguin III, elles avaient à 26% plus de risque de tomber malade de diabète de type deux.

Malgré que les savants n’ont pas pu expliquer le lien entre le groupe sanguin et le risque du diabète, ils affirment que ces résultats ne doivent pas différer pour les hommes. Ces nouvelles données prouvent, qu’on a un risque additionnel selon le groupe sanguin, mais, quand même il y a des autres méthodes, qui sont mieux pour diagnostiquer le diabète et ses facteurs du risque.

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

 

 
26.01.2015
ECRIRE UN COMMENTAIRE
    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ