Catégories des nouvelles   -   Echographie   -  Echographie

ELASTOGRAPHIE VA AIDER EN EFFICACITE DE TRAITEMENT DU CANCER DE SEIN

L’élastographie va aider éviter des conséquences négatives graves de la chimiothérapie inutile et inefficace.

On passe la chimiothérapie néo adjuvante avant une opération radicale et la thérapie à rayons et, si elle se trouve à être efficace, elle permet de diminuer la quantité de l’invasion chirurgique. Et c’est l’évaluation de la chimiothérapie néo adjuvante, où peut aider l’élastographie.

ELASTOGRAPHIE VA AIDER EN EFFICACITE DE TRAITEMENT DU CANCER DE SEIN

L’élastographie est la technologie la plus nouvelle et la plus perspective de la diagnose à ultrason et elle est basée sur les particularités de l’élasticité des tissus. La tâche principale de l’élastographie consiste en diagnose différentielle entre les tumeurs bénignes et les tumeurs malignes.

La mesure des ondes transversales

Elastographie peut prédire à un stade primaire, si la chimiothérapie néo adjuvante est effective, ce que va aider changer la stratégie du traitement.

Le docteur Huey Zhin, le Second filial de l’hôpital de l’université de Harbin, Chine, affirme que: «L’identification hâtive de la réaction à la chimiothérapie néo adjuvante a une signification décisive et peut aider les médecins d’individualiser le traitement du cancer de sein et changer le régime de chimiothérapie en cours de tout le période de traitement ce que va permettre éviter la chimiothérapie inefficace et l’insensibilité du patient sur la base moderne».

ELASTOGRAPHIE VA AIDER EN EFFICACITE DE TRAITEMENT DU CANCER DE SEIN

Par opinion des auteurs de l’investigation, en utilisant un niveau déterminé de notion de rigidité de tissu, avec coupage des ondes transversales, l’élastographie pourra donner la sensibilité en 72,9% des cas.

Près de 77% de patients réagissent à la chimiothérapie néo adjuvante en même temps que chez les patients qui ne le font pas, la maladie progresse et on perd le temps optimal pour l’invasion chirurgique ce que mène à l’augmentation des dépenses sur le traitement. Il est très important de révéler le traitement inadéquat et diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie, ce que va améliorer le pronostic des patients.

La combinaison de méthodes cliniques différentes, comme l’IRM, l’échographie et la mammographie s’utilisait pour faire des pronostics et pour l’évaluation de réaction de la tumeur à ma chimiothérapie néo adjuvante. Les examens de laboratoire précédents ont montré que la rigidité de la tumeur est liée avec la progression de la tumeur et c’est l’élastographie qui peut donner la réponse, si la maladie cède au traitement ou il faut changer la tactique.

Les chercheurs planifient inclure dans le plan d’investigation non seulement les différents types du cancer du sein, mais de même les nœuds lymphatiques axillaires.

L’élastographie va permettre évaluer et prédire plus correctement la réaction des patients à la chimiothérapie néo adjuvante.

Marina Voloshina, médecin, Société BiMedis

04.10.2016
ECRIRE UN COMMENTAIRE
    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ