Catégories des nouvelles   -   Tomodensitométrie   -  Tomodensitométrie

Le CT-scan peut remplacer la colonoscopie pour le diagnostic des infections intestinales

Pendant des années, les scientifiques tentent de résoudre le problème avec le diagnostic des maladies intestinales (les polypes, les ulcères, la colite, etc ..). L'une des complications les plus fréquentes dans le traitement des maladies oncologiques c’est la colite auto-immune. La cause d’apparition c’est l’utilisation d’anticorps monoclonaux dans le traitement de certaines formes de cancer. L’étalon-or dans le diagnostic des colites c’est la colonoscopie avec biopsie. Cependant, cette technique de diagnostic est invasive et peut entraîner des complications telles que la perforation intestinale, ce qui gêne les patients. Une alternative à la coloscopie dans le diagnostic des maladies de l'intestin, à l'heure actuelle c’est la tomodensitométrie multicoupe de l'intestin, ou comme on l'appelle – la coloscopie virtuelle.

Le CT-scan peut remplacer la colonoscopie pour le diagnostic des infections intestinales

Les données sur la valeur élevée de diagnostic, la sécurité et les avantages de CT-scan sur la colonoscopie avec biopsie dans le diagnostic de la colite auto-immune ont été publiées en Avril 2017 dans la revue «Cancer Immunology Research». Une étude rétrospective a été réalisée par un groupe de scientifiques de l'Institut Dana-Farber à Boston. Le groupe était composé de 303 patients avec le diagnostic d’une mélanome métastatique. Comme traitement, ces patients recevaient  l'ipilimumab - un médicament qui est un anticorps monoclonal. En bloquant l’antigène des T-lymphocytes cytotoxiques (CTLA-4), il permet aux T-cellules de détruire celles cancéreuses, mais parfois les propres cellules du corps peuvent être perçues par le système immunitaire comme étrangères. Au final, il apparaît une lésion auto-immune de l'organisme, l’une d’entre elles c’est la colite induite par l'ipilimumab. Le trait fréquent de ces symptômes gastro-intestinaux c’est la diarrhée, qui se manifeste dans un tiers des patients pendant ou après le traitement. Cependant, selon les auteurs, 5-8% des patients ont des symptômes de degré modéré ou sévère, qui peuvent conduire à des conséquences graves.

Le CT-scan peut remplacer la colonoscopie pour le diagnostic des infections intestinales

«Compte tenu du caractère dangereux de la colite induite par l'ipilimumab et de la réponse favorable aux stéroïdes pendant le traitement précoce, le diagnostic pertinent et précis a une valeur importante.» - ont noté les chercheurs. Voilà pourquoi, compte tenu de leur capacité d'information, la vitesse et l'agressivité plus faible, le CT-scan abdominale peut remplacer la coloscopie comme un diagnostic primaire.

L'objectif principal des scientifiques était l’études des données pronostiques de cette méthode d’examen, sa sensibilité et sa spécificité, et aussi la valeur diagnostique du CT-scan contrairement à l'étalon-or – la colonoscopie avec biopsie. En général, de 303 patients 99 (33%) d’entre eux avaient la diarrhée pendant la thérapie avec l’ipilimumab. 46 patients (15%) avaient des symptômes de la colite, pour son traitement ils recevaient des corticostéroïdes. On a divisé les patients avec des symptômes de diarrhée en 2 groupes: 48 patients (48%) d'entre eux ont passé la  colonoscopie, 46 (46%) ont obtenu un CT-scan et une colonoscopie.

Le CT-scan peut remplacer la colonoscopie pour le diagnostic des infections intestinales

Les scientifiques ont comparé les données du CT-scan, à savoir le niveau du liquide et de l’air dans l’intestin, l'état de la paroi intestinale et aussi la torsion du mésentère avec les données de l’étude histologique de la muqueuse du côlon, qui sont des données décisives pour établir le diagnostic de colite. De plus, ils ont comparé les résultats du CT-scan avec l’application efficace des corticostéroïdes chez 15% des patients, qui les utilisaient pour traiter les symptômes de la colite.

En évaluant les résultats de l’étude, chez 34% des patients, qui ont passé une tomodensitométrie et une biopsie, les résultats du CT-scan coïncidaient avec les données de la biopsie, et ont été hautement pronostiques dans 96% des patients. L'absence de résultats sur le CT-scan prédisait les résultats négatifs de la biopsie. En outre, le CT-scan dans 92% était pronostique pour l’utilisation des corticostéroïdes afin d'éliminer les symptômes de la colite. Cependant, le CT-scan ne doit pas être la méthode définitive de diagnostic, néanmoins, en présence de résultats négatifs et en cas d’inquiétude future du médecin, pour exclure définitivement ou pour confirmer le diagnostic, il est nécessaire de passer une colonoscopie.

Le docteur en philosophie, un des auteurs de l'étude a déclaré: «Nous avons conclu que le CT-scan c’est une méthode rapide, fiable et non-invasive pour diagnostiquer la colite, alors que la colonoscopie avec biopsie peut être inutile pour établir le diagnostic...».

Vous pouvez trouver une large choix des colonoscopes et des scanners sur la plate-forme BiMedis. En raison d’un grand choix d’équipement, vous pouvez toujours faire le bon choix pour diagnostiquer les maladies complexes.

Diana Balog, médecin, Société BiMedis  

16.06.2017
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Tomodensitométrie

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ