Catégories des nouvelles   -   Imagerie par résonance magnétique   -  Imagerie par résonance magnétique

Un scanner fermé ou ouvert? Quel appareil choisir pour la clinique?

 Le diagnostic qualitatif est le gage du traitement réussi, mais pour le diagnostic précis et non invasif des maladies complexes, les cliniques modernes du monde utilisent des scanners d’IRM. Le dispositif qui fonctionne sur la base du phénomène de résonance magnétique nucléaire (RMN), contrairement à d'autres méthodes de radiodiagnostic, n’utilise pas de rayons X et n'a pas d'effets nuisibles sur le corps humain.

Presque toutes les cliniques avant d’acheter cet équipement coûteux, se heurtent au choix: quel scanner d’IRM est mieux, fermé ou ouvert? C’est justement à cette question nous essayerons maintenant à trouver la réponse.

Comme est déjà connu, le scanner d’IRM ouvert c’est une unité avec un aimant permanent, alors que celui fermé possède un puissant aimant supraconducteur. C’est pourquoi beaucoup de gens ont une vision stéréotypée que le scanner ouvert a une valeur diagnostique très faible, donne des images de mauvaise qualité et cède en tous les paramètres à celui fermé avec un aimant supraconducteur. Il y a peut-être quelques années que la situation était pareille, mais vivant à l'époque des technologies moderne avec chaque nouveau dispositif, les scientifiques les améliorent afin que la qualité de l'image peut être comparée à des images faites par un scanner d’IRM fermé. À cet égard, nous proposons d’examiner d'une manière plus détaillée les avantages de chacun d’eux.

Un scanner fermé ou ouvert? Quel appareil choisir pour la clinique?

Les scanners ouverts d’IRM

Il est pas un secret que les scanners ouverts appartiennent à une génération relativement jeune des scanners d’IRM, qui ont été produits pour un plus grand confort des patients pendant l’examen. C’est le premier avantage par rapport aux scanners fermés, car c’est la claustrophobie qui une cause importante, qui ne donne pas la possibilité de réaliser d’examens à long terme dans les scanners fermés. En outre, le séjour des parents au cours de la procédure permet de calmer le patient avec les maladies mentales, réduit le nombre de mouvements et améliore la qualité de l'image. À son tour, l'absence d'un «tunnel» à la taille limitée donne la possibilité d’examiner des patients atteints de surpoids et avec certains types de fractures des membres. Si votre hôpital a un petit flux de patients pour le diagnostic d’IRM, le scanner de type ouvert vous conviendra, est sera pour vous plus avantageux économiquement, car il ne nécessite pas de réalimentation périodique du stock d'hélium. En achetant un scanner, l’acheteur en premier lieu prête attention à sa puissance. Pour avoir la possibilité de réaliser de différents examens complexes et pour obtenir des images de haute qualité, nous recommandons de choisir un scanner avec la puissance d'un aimant de 0,5 Tesla, parce que les fabricants de scanners ouverts modernes d'IRM leur fournissent toutes les caractéristiques techniques importantes, à savoir:

  • un confort élevé pour les patients ;
  • la présence d’un spectromètre numérique.

Le positionnement accéléré avec la matrice aux canaux 8/16 et avec le logiciel qui inclut des protocoles et des options de correction des artefacts et de la qualité d’images, rendent les scanners ouverts d’IRM suffisants pour le diagnostic de maladies graves.

Une bonne option c’est le scanner d’IRM du fabricant Hitachi avec la capacité  d’aimant de 0,7T - Hitachi Altaire 0.7T, qui a été développé sur la base des technologies pour les aimants supraconducteurs. Il convient également d’examiner le scanner GE Signa OpenSpeed 0.7T. Et pour ceux qui souhaitent avoir un scanner ouvert avec un aimant supraconducteur, la société Hitachi propose le scanner Oasis 1.2T, qui est unique en son genre et offre les plus hauts standards de diagnostic avec la capacité élevé de débit.

         

Un scanner fermé ou ouvert? Quel appareil choisir pour la clinique?

Les scanners fermés d’IRM

Contrairement aux scanners de type ouvert, où l’aimant est disposé horizontalement, les scanners de type fermé présentent un «tunnel», dans lequel seulement les extrémités de la tête et des pieds restent ouvertes, dont la longueur est en moyenne de 60 à 160 cm avec 60 cm de diamètre et une capacité de 1 à 7 tesla. Cette capacité fournit des exigences des plus simples aux plus complexes procédures de recherches scientifiques. L’aimant supraconducteur fournit des données les plus précieuses dans les études, où on peut les obtenir sur un scanner à aimant permanent, ce sont les pieds, les mains, des structures petites, telles que l'hypophyse. En plus, vous obtiendrez des images de haute qualité dans les domaines difficiles de la médicine, tels que la neurologie, l'oncologie, le diagnostic cardio-vasculaires, en particulier lors de l'utilisation d’opacification E/S. Pour que votre clinique utilise profitablement un scanner fermé supraconducteur d’IRM nous vous conseillons de faire attention à certains points. Tout d'abord, en achetant d’équipement d'occasion il faut prêter attention à l'état du système de refroidissement du scanner. Une variante idéale c’est de choisir un scanner avec la technologie d’évaporation zéro d’hélium ZBO (Zero Boil Off). Car les aimants gardent de 300 à 1800 litres d'hélium, avec le prix pour 1L de 10 à 20 $. Pour réaliser d’examens chez les patients avec de différents types constitutionnels et états physiques, nous vous conseillons de choisir un scanner avec une grande ouverture du portique, parce que le diamètre standard a seulement 60 cm, et cette taille est souvent insuffisante. Ces caractéristiques possèdent les scanners de la société Siemens - Magnetom Skyra et Magnetom Vida. Outre la présence de l'ouverture du portique d'un diamètre de 70 cm et de la technologie zéro de charge d’hélium, ses scanners appartiennent à la classe premium avec des capacités de diagnostic très puissants. Les scanners Toshiba Vantage Titan 3T et Philips Ingenia 3T ont également une large ouverture de l'aimant.

Donc, nous espérons que la question comment choisir un scanner est devenue encore plus facile, et le seul dilemme reste le choix d’option que vous conviendra le mieux.

Diana Balog, médecin, Société BiMedis

 
26.07.2017
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Imagerie par résonance magnétique

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ