Catégories des nouvelles   -   Cancer/Oncologie   -  Cancer/Oncologie

Le diagnostic du cancer du pancréas à l’aide d’une application mobile

Le cancer du pancréas c’est une maladie oncologique grave, d’habitude avec un pronostic défavorable de survie. Parmi les maladies oncologiques du tractus gastro-intestinal, le cancer du pancréas occupe la quatrième place. La survie à 5 ans après le traitement n'est que de 9%. La raison c’est la détection du cancer du pancréas déjà aux derniers stades, quand il est pratiquement incurable au traitement. Habituellement, d'abord il se déroule sans douleur, et les symptômes, grâce auxquels on peut le soupçonner, apparaissent même quand la tumeur dépasse les limites de l'organe atteint. Le développement de méthodes efficaces pour le screening des cancers du pancréas est extrêmement important de nos jours.

La jaunisse c’est l’une des premières révélations du procès oncologique du pancréas et des maladies du système hépatobiliaire. La maladie se manifeste par une modification de la couleur de la peau, des muqueuses et de la sclérotique en jaune, à cause de l'excès du taux maximal acceptable de bilirubine dans le sérum sanguin. La possibilité de détecter la jaunisse en cas de l’excès non considérable de la bilirubine, avant qu’on puisse observer ses révélations à l'œil nu, donnerait la possibilité de commencer un screening efficace pour les personnes du groupe à haut risque.

Le diagnostic du cancer du pancréas à l’aide d’une application mobile

C'est pourquoi les chercheurs de Washington ont travaillé sur une application qui pourrait facilement et efficacement identifier le cancer du pancréas avec l'aide de Selfie, si familier pour les gens modernes.

L’aperçu de BiliScreen

BiliScreen c’est une application qui fonctionne avec l’aide de la caméra de votre téléphone mobile, des algorithmes et des mécanismes spécialement développés, qui peuvent reconnaître dans la coquille de l'œil un niveau excessif de bilirubine. On a mis au courant le public avec ce développement le 13 septembre au Congrès mondial Ubicomp 2017.

On développait BiliScreen sur la base d'études antérieures du laboratoire d'Ubiquitous Computing Lab, le créateur de BiliCam, une application permettant de diagnostiquer la jaunisse des nouveau-nés grâce à une photo de la peau du bébé. Le travail scientifique récemment publié dans la revue "Pediatrics" a montré que BiliCam a évalué avec précision le taux de bilirubine chez 530 enfants.

Le laboratoire UbiComp, en collaboration avec des scientifiques de l'Université de Washington, utilisent dans les études des microphones, des caméras et de nombreux autres gadgets pour le screening de diverses maladies.

Le diagnostic du cancer du pancréas à l’aide d’une application mobile

Comment fonctionne l'appareil?

  1. BiliScreen utilise la caméra de votre smartphone et la carte flash pour stocker les yeux de selfie.
  2. Un système spécial sépare automatiquement les sclères, dont la couleur est très importante pour l’examen.
  3. Ensuite, l'application mobile calcule des données sur la coloration de la coquille de l'œil, qui sont formées à l'aide d'ondes lumineuses – et puis les compare avec le degré de bilirubine.

Afin de créer l'éclairage idéal pour la recherche, l'équipe a testé le fonctionnement de l'application BiliScreen grâce à deux dispositifs: des lunettes de papier avec des carrés colorés pour un meilleur étalonnage des couleurs et une boîte faite sur une imprimante tridimensionnelle.

En réalisant l’examen avec une boîte qui bloque l'éclairage extérieur et qui ressemble à l'accessoire Google Cardboard, on a obtenu des résultats beaucoup plus précis.

En particulier, le diagnostic de 70 patients a montré avec une précision de 89,7% de cas des soupçons par rapport au test sanguin habituel.

L'un des principaux chercheurs de cette application Alex Mariakakis estime que le principal problème du cancer du pancréas ce sont les symptômes qui apparaissent trop tard pour la possibilité de réaliser un traitement efficace. Les chercheurs espèrent que grâce à ce programme, les gens pourront mener cet examen au moins une fois par mois, à la maison. Et cela pourrait aider à détecter la maladie beaucoup plus rapidement et donner la possibilité de commencer le traitement à temps, en sauvant ainsi plus d'une vie.

Les avantages de l'application

Cette étude est non-invasive, n'apporte pas d'inconfort et ne nécessite pas d'investissement important. Grâce à BiliScreen, il est possible de diagnostiquer les hépatites, le syndrome de Gilbert et de contrôler l'évolution du cancer du pancréas. L'un des premiers symptômes de ces maladies c’est l'état de la couleur de la peau, mais les sclérotiques ont une sensibilité plus élevée à l'augmentation de la bilirubine par rapport à la peau. Contrairement au jaunissement de la peau, qui ne peut pas être évalué de manière adéquate dans tous les groupes ethniques et toutes les races, l’évaluation de la sclère convient à tous les patients.

Le professeur Shvetak Patel, membre de Washington Research Foundation Entrepreneurship, a déclaré: «Les yeux sont une partie très intéressante du corps: les larmes peuvent montrer le niveau de glucose du corps et la couleur de la sclérotique vous indiquera la quantité de bilirubine dans votre sang. C'est pourquoi nous avons réfléchi au dilemme s’il est possible d'attraper ces changements qui aideront à identifier les changements pathologiques plus rapidement, avec l'aide d’un selfie habituel».

Les plans d'équipe de chercheurs

Le prochain objectif des chercheurs c’est de mener une recherche à grande échelle en impliquant plus de gens. Ils prévoient également d'améliorer l'application afin que les utilisateurs n'aient pas besoin d'appareils supplémentaires, tels que des lunettes et une boîte spéciale.

Le diagnostic du cancer du pancréas à l’aide d’une application mobile

L’un des coauteurs de cette recherche, Jim Taylor, dont le père est décédé d'un cancer du pancréas, a déclaré: «Jusqu'à présent, on n'a pas développé de méthode de screening efficace pour une maladie aussi terrible que le cancer du pancréas. Notre objectif c’est d’identifier un plus grand nombre de personnes, qui n'ont pas eu la chance d'avoir un diagnostic de cancer du pancréas, ou ceux qui ont eu la chance de le découvrir à temps et d'obtenir un traitement rapide avec un pourcentage élevé de survie.

Diana Balog, médecin, Société BiMedis

10.03.2018
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Cancer/Oncologie

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ