Catégories des nouvelles   -   Imagerie par résonance magnétique   -  Imagerie par résonance magnétique
June 15, 2018 https://fr.bimedis.com/latest-news/browse/94/diagnostic-par-un-scanner-dirm-portatif-est-ce-possible

Dans le monde des technologies tout devient portatif, de téléphones à l’équipement médical. Maintenant, les appareils portatifs sont plus accéssibles et rattrapent dans le plan fonctionnel les systèmes des ordinateurs stationnaires. Dans l’avenir, les appareils d’IRM portables vont avoir la même intégration que les scanners d’IRM stationnaires. 

DIAGNOSTIC PAR UN SCANNER D’IRM PORTATIF, EST-CE POSSIBLE?

Nous avons déjà écrit des technologies d’IRM différentes et des nouvelles méthodes novateurs qui ont l’intention de améliorer la qualité de la visualisation. Certains d’eux incluent les modifications des scanners d’IRM existants, ce que fait possible leur utilisation dans le domaine de la diagnose néonatale («DIAGNOSE PERFECTIONNE: L’HOPITAL POUR ENFANTS DU CINCINATTI A COMMENCE UTILISER L’IRM POUR LES BEBES»). Les autres progressions populaires concernent la chasse des teslas et l’augmentation de la puissance des aimants, dont nous avons parlé dans les articles sur le compte de 7T et 20T («7T IRM – EST-CE QUE LE JEU VAUT LES CHANDELLES ?») («LE MONDE, A-T-IL BESOIN DE 20T SCANNER D’IRM?»).

Dans le monde des technologies tout devient portatif, de téléphones à l’équipement médical. Maintenant, les appareils portatifs sont plus accéssibles et rattrapent dans le plan fonctionnel les systèmes des ordinateurs stationnaires. Dans l’avenir, les appareils d’IRM portables vont avoir la même intégration que les scanners d’IRM stationnaires. Nous voulons aussi considérer l’IRM portable MagViz, développé dans le laboratiore national Los Alamos, l’institution célébre par ces inventions et innovations importantes dans les différents domaines. Dans la science, ça se passe parfois, que la découverte dans un domaine peut s’utiliser ou être plus utile dans les autres domaines, souvent à l’improviste.

Quelles technologies d’IRM sont nécessaires pour créer un système portable?

Cette question-clé a inertloqué les savants, jusau’à ce que les centres scientifiques de tout le monde ont regardé sérieusement les SQUIDs. Ce sont les interféromètres quantiques supraconducteurs, très sensibles aux changements des champs magnétiques. Dans les articles sur les 7T et 20T, mentionnés ici-dessus, nous avons discuté, comment sont développés les systèmes de résolution ultra haute. De debut, on a compris, que le développement de la même puissance magnétique est tout simplement impossible dans l’avenir prochain et à cause de cela, les équipes se sont mises à dévelloper les technologies d’IRM de résolution ultra basse. Tels aimants ont la force du champs qui est égale ou même moindre que la force du champ magnétique de la Terre, ou les SQUIDs montrent sa valeur inestimable.

Est-ce que «portatif» et «mobile» ont la même signification?

Il est important de sentir la différence entre les appareils portatifs et mobiles. Philips Healthcare a un système mobile 3.0T, qui entre dans la remorque d’un camion. Ce n’est pas, évidemment un appareil portatif, car il demande un camion et une grande source d’énergie. Un vrai appareil portatif doit peser moins de 100 kg et ses dépenses de l’énergie doivent être minimales. Autrement dit, un appareil mobile peut être une part d’une auto ou d’un camion et l’appareil portatif, on le peut transporter dans les mains et s’il faudra, le déplacer n’importe où.

Les commodités d’utilisation, les avantages et les innovations

Quoi que les savants ont abordé les aspects technologiques des différents côtés, les plus convenables restent les SQUIDs. Outre eux, il existe beaucoup de designes pour les systèmes optiques et les technologies de laser, qui pourraient remplacer le détecteur traditionnel, mais les SQUIDs sont moins chers et plus compacts. Les aimants avec une grande force du champ magnétique ont besoin d’un soin considérable, incluant la protection et la réfrigération pour conserver l’intégrité du champ magnétique. D’autre part, l’aimant avec la résolution ultra basse peut éluder ces défauts complétement.

L’IRM portatif peut se faire voir sur le champ de bataille ou dans des lieux peu abordables du monde, où on n’a pas d’accès à un appareil d’IRM habituel. Une telle technologie d’IRM n’est pas déjà la théorie seulement, car maintenat on développe beaucoup de prototypes, tels que MagViz, qui s’utilise non seulement dans les besoin médicaux, mais dans des autres aussi. Comme les échographes et les autres appareils médicaux, qui ont été éxcessivement stationnaires, les IRM scanners se dirige vers le format portatif, et concernant cela, on n’a pas des bords de la perfection.

MagViz et l’énigme des liquides volatils

MagViz a été inventé et développé par l’équipe du laboratiore national Los Alamos, une institution très connue, où on crée des technologies novateurs sur plusieures disciplines et aspects de la vie humaine. Le cible primaire du projet a été le développement d’un appareil d’IRM avec les SQUIDs et un aimant de résolution ultra basse pour la visualisation médicale. Mais enfin, on l’a commencé à utiliser pour détecter les liquides dans les aéropots. Après un incident dans le Royame Uni, où les terroristes ont essayer de porter au bord de l’avion des liquides volatils, le departement de la Sécurité intérieure(DSI) des Etats-Unis a considéré de fermer une grande trou dans les protocols de sécurité pour les liquides. L’équipe de Los Alamos a voulu faire son prototype d’un scanner d’IRM, compatible avec les exigences du DSI et a présenté MagViz.

Avant cela, dans les aéroports on utilisait seulement les dispositifs à rayons X spéciaux, qui ne peuvent pas du tout distinguer le densité des liquides. MagViz a été la solution de ce problème avec le logiciel automatique, qui doit éclairer les liquides douteux et il peut apparaître dans les aéroports de tout le monde.

Donc, vous avez pu penser, que MagViz a occupé la place de l’IRM portatif, mais Los Alamos ne s’arrête pas et maintenant développe soi-disant CoilViz, l’appareil avec une bobine, qui est plus compacte que MagViz. La précision est moindre, mais elle est suffisante à DSI des Etats-Unis.

La modification de MagViz a fait possible son utilisation dans la sécurité, mais peut-on l’utiliser pour examiner le corps humain ? La réponse est – oui ! Avec des changement minimales on le peut utiliser pour la diagnostic des maladies et pathologies nombreuses. Et ce que le fait même mieux qu’un IRM habituel, c’est son utilisation sur les champs de bataille et dans les hôpitaux militaires, car un scanner IRM habituel va extirper les éclats du corps, et celui portatif ne le va pas faire. Bien sûr, la qualité n’est pas la même mais on ne peut pas comparer l’appareil portatif à celui stationnaire à cette étape.

Qu’est-ce que nous attend dans l’avenir?

Se développant pratiquement avec la vitesse de la lumière, les découvertes scientifiques améliorent les commodités de l’utilisation, l’accessibilité et la précision. Un appareil d’IRM portatif ne restera pas au bord du chemin scientifique, il est évident même maintenant, qu’il y a le marché pour tels appareils. Donc, les lieux peu abordables du monde et les autres domaines d’utilisation vont avoir du profit de ces innovations.

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

03.09.2015
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Imagerie par résonance magnétique

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ