Catégories des nouvelles   -   Imagerie par résonance magnétique   -  Imagerie par résonance magnétique

7T IRM INVESTIGATION DU NIVEAU DE SODIUM PEUT DEVENIR UNE VRAIE POUSSEE

L’IRM a obtenu un grand progrès et continue d’avancer, car les nouveaux développements, on les annonce à peu près chaque jour. Jusqu’à présent il y avait une limite nette entre le CT et IRM, mais elle se dissout déjà. Avec l’introduction des modules puissants et du logiciel peut arriver le temps où il n’y aura pas de différence, quelle diagnose passer, quand même, il faudra prendre en compte les indications spécifiques et les contre-indications. Chaque nouvelle génération des CT Scanners irradie une dose de plus en plus moindre, et en même temps, l’image reste de même qualité, ou même est meilleure; etIRM n’a pas des effets incidents graves, liés à la croissance de la puissance d’aimant. Voilà pourquoi les savants et les cliniciens attendent avec inpatience le 7T IRM et plus haut.

3T 23Na-IRM image de tout le corps (photo rendu aimablement par Friedrich Wetterling)

Qu’est-ce que c’est sodium et pourquoi faut-il l’investiguer?

Le principe d’IRM consiste en ce que l’eau se trouve dans tous les organs et tissus, ce que donne la possibilité de recevoir le signal et former une image. Mais beaucoup de gens ne savent pas, qu’on peut aussi investiguer tels éléments comme sodium, phosphore et les autres. Sodium est un élément très important du corps humain. 23Na– c’est le seul isotope stable et voilà pourquoi il est très souvent trouvé dans la nature. Dans le corps humain il régule la circulation sanguine, la tension sanguine, la pression osmotique et pH. Le chlorure de sodium, plus connu comme le sel de table, est notre source principale du sodium. Vous avez pu entendre ou lire, que le sel nuit à la santé, mais la concentration basse du sodium l’influence négativement aussi. L’association américaine du cœur recommande d’ingérer pas plus de 1500 mg du sel par jour, ce que diffère considérablement des récommandations précédentes – 2300 mg. Ils le basent sur ce que le risque de l’hypértension chez les américains est si grand, que 1500 est une chiffre qui montre la santé cardiovasculaire idéale. Il est évident, que cette chiffre peut pas convenir pour tous, car les sportifs et les gens qui travaillent et se trouvent dans les places avec une haute température, c’est-à-dire ceux, qui suent le plus, ont besoin de plus de sodium.

Donc, pourquoi on parle ici du cœur? Le niveau du sodium monte en cas d’infarctus aigu et subaiguë cause à trois mécanismes: les troubles de l’ homéostasie ionique avec l’accumulation de sodium intercellulaire, la formation extracellulaire de l’ œdème en processus de cicatrisation, le grandissement de l’escpace derrière-cellulaire, quand les cardiomyocytes sains se remplacent par le tissu conjonctif. Après des nombrables recherches et expériences on a découvert, que pendant l’hypértension, en particulier pendant l’aldostéronisme primaire le déséquilibre des hormones provoque l’augmentation du niveau du sodium extracellulaire. Telles recherches peuvent montrer la liaison entre l’accumulation de Na et l’hypértension.

La visualisation du sodium

Aujourd’hui les aboutissements téchniques permettent aux savants et cliniciens d’investiguer seulement la concentration de sodium dans les tissus. Comme ont prouvé quelques travaux, 23Na-IRM est faite par appareil 1.5T, mais le temps de scanning et la qualité n’est pas comparable à ceux de 7Tet plus haut. Si à l’aide de cette méthode on pourra mesurer la concentration intra- et extracellulaire de sodium, alors on a la possibilité illimité de faire des nouvelles découvertes. Quand même, il y a certains moments, auquels il faut faire attention. Le plus important, c’est le perfectionnement du design des bobines. Pour renforcer sa place, comme un instrument clinique, il faudra créer le bobines spécialement pour 23Na et pas monter la bobine de Frankenstein et attendre des résultats positifs. Les bobines pour 23Na, qui sont présentes maintenant aux halles telles que de la compagnie MRI.TOOLS GmbH, il faut les améliorer par addition des chaînes de réception/transmission pour agrandir la corrélation signal-bruit et l’expansion spaciale.

Est-ce seulement pour les recherches scientifiques?

La visualisation du sodium en entier dans aucun cas n’est pas destinée seulement à la science. Par exemple, voilà l’image de 23Na-IRMdu patient avant et après la chimiothérapie, montre comment cette téchnologie peut être utilisé pour le monitoring de l’effectivité du traitement. Elle a aussi montré des résultats excelents en ce qui concerne le contrôle de la transplantation des tissus, quoi nous avons souligné dans l’article, où nous avons parlé du grand frère du 7T – 20T. Quand on parle du cœur, sans nul doute, cette méthode a la valeur clinique, mais on se demande, si le 23Na-IRM peut donner des données dont les autres méthodes ne pourront pas. Du point de vue scientifique, elle a beaucoup des avantages en comparaison avec le 1H-IRM habituelle et pourra nous donner l’information du métabolisme cellulaire du sodium. Le logiciel et l’électronique aujourd’hui n’est pas au niveau nécessaire pour découvrir le vrai potentiel de l’IRM investigation du niveau du sodium dans le cœur, mais il y a à quoi tendre et où croître.

1) Inglese M, Madelin G, Oesingmann N, Babb JS, Stoeckel B, Herbert J, Johnson G Brain tissue sodium concentration in multiple sclerosis: a sodium imaging study at 3 tesla. Brain. 2010 Mar; 133(Pt 3):847-57. doi: 10.1093/brain/awp334. Epub 2010 Jan 27. PubMed PMID: 20110245; PubMed Central PMCID: PMC2842511.

2) Kopp C, Linz P, Wachsmuth L, Dahlmann A, Horbach T, Schöfl C, Renz W, Santoro D, Niendorf T, Müller DN, Neininger M, Cavallaro A, Eckardt K-U, Schmieder RE, Luft FC, Uder M, Titze J. 23Na Magnetic Resonance Imaging of Tissue Sodium. Hypertension. 2012; 59:167-172, published online before print December 5 2011, doi:10.1161/HYPERTENSIONAHA.111.183517

3) Sandstede J, Pabst T, Beer M, Harre K, Bäurle K, Lipke C, Butter F, Kenn W, Völker W, Neubauer S, Hahn D. (23)sodium MRI for infarct imaging of the human heart. Rofo. 2000 Sep; 172(9):739-43. German. PubMed PMID: 11079085.

4) Wetterling F, Corteville DM, Kalayciyan R, Rennings A, Konstandin S, Nagel AM, Stark H, Schad LR Whole body sodium MRI at 3T using an asymmetric birdcage resonator and short echo time sequence: first images of a male volunteer. Physics in Medicine and Biology. June 22, 2012; 57(14): 4555.

5) http://www.mri.jhmi.edu/~rouwerke/sodium_imaging.html#Anchor-Cardiac-35326

Dr. Yuriy Sarkisov, rédacteur chez BiMedis

22.09.2015
ECRIRE UN COMMENTAIRE

    OFFRES D’ACTUALITE Imagerie par résonance magnétique

    ENREGISTREMENT DE L’ACHETEUR
    • CONNECTEZ-VOUS
    • S'INSCRIRE
    Mot de passe oublié?
    RESTITUTION DU MOT DE PASSE
    Adresse mail entrée est invalide
    Votre numéro de téléphone
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ
    États-Unis d’Amérique
    Remplissez le champ